Une fois dégagé l’ensemble monastique, d’innombrables travaux ont conduit à une véritable reconstitution de l’abbaye, restauration exemplaire d’un patrimoine oublié.

Déplacez le curseur du centre de l’image
– Des années 1970 à nos jours –

La progression des restaurations depuis 1975 :

  • établissement d’un campanile garni de cinq cloches fondues par les Etablissements Granier à Hérépian,
  • construction d’un narthex près de la façade ouest,
  • pose des dalles de l’église,
  • acquisition et pose des vitraux du chœur,
  • création du musée,
  • dégagement, restauration et présentation du moulin à huile des chanoines,
  • création de murs de clôture et de digues de protection contre les inondations,
  • acquisition et aménagement de l’esplanade est avec reconstitution de la grande porte d’entrée jusque-là obturée,
  • réfection des sols du cloître,
  • remontage de l’un des arcs du cloître,
  • acquisition d’une bonne partie des bâtiments ouest en ruine,
  • restauration des bâtiments ouest (aile des convers) et aménagement de chambres,
  • acquisition du bâtiment de la sacristie et aménagement de celle-ci,
  • acquisition du bâtiment de l’ancien réfectoire en mauvais état,
  • achat de terrains environnants et reconstitution des jardins abbatiaux,
  • Restauration et aménagement de l’oratoire de l’Abbé,
  • aménagement des voies d’accès à l’Abbaye,
  • création d’une table d’orientation sur le plateau dominant le vallon de Fontcaude,
  • restauration spectaculaire de la grande façade ouest de l’église.
  • acquisition de l’antique chapelle pré-romane de Saint Vincent de Savignac sur le territoire de Cazouls-les-Béziers et dépendant jadis de l’abbaye de Fontcaude. Cette chapelle a été offerte récemment à la commune de Cazouls-les-Béziers,
  • balisage et remise en état de la portion du chemin jacquaire : Saint-Gervais-sur-Mare – Capestang par le conseil Départemental de l’Hérault,
  • réfection complète des voies d’accès au hameau de Fontcaude par le Conseil Départemental de l’Hérault.

Dès lors peut s’organiser une présentation du mobilier de l’abbaye composé d’une part, des éléments archéologiques et sculpturaux découverts au cours des fouilles, et d’autre part, d’éléments acquis par l’association au cours des années pour meubler et orner l’abbaye.

Le tout commence à former un ensemble de bel intérêt.